Sud Infos, le 8 juillet 2013

 

L’école YES se montre positive quant à l’avenir

 

 

Alors que les formations en entrepreneuriat se multiplient dans les écoles de commerce françaises, la Young Entrepreneur School (YES) a décidé d’aller au-delà. Cet établissement, qui devrait ouvrir ses portes dès la fin septembre, entend en effet former des entrepreneurs immédiatement après le Bac. « La plupart des écoles proposent des formations de niveau Master 2 (Bac+5), hormis quelques-unes comme l’Ifag ou l’EM Strasbourg. Mais personne ne propose un Bachelor Native », explique Catherine Ramon, qui a pris la tête du projet YES. « Nous voulons vraiment former des entrepreneurs, pas des managers, en leur inculquant des notions telles que le passage à l’acte ou l’aptitude à la prise de risque. Car il y a un petit créneau qui n’est pas complètement occupé sur l’accompagnement à la prise de risque », ajoute-t-elle. … par Julien Pompey

 

 

130708-Sud-Infos-600-642

Site Internet : http://www.info-economique.com/sudinfos.php

Posted on 13 juillet 2013 in Articles de presse

Share the Story

About the Author

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top